Activité des TPE/PME en Rhône Alpes : voyants au vert

    Activité des TPE/PME en Rhône Alpes : voyants au vert

    L’évolution entre le troisième trimestre de 2017 et celui de 2016 s’inscrit encore à la hausse sur l’ensemble des départements de Rhône-Alpes.

    image pme : croissance du chiffre d'affaires de 2.9%

     

     

    croissance à la hausse pour les TPE PME en Rhône-Alpes

    Au troisième trimestre 2017, les TPE et PME de la région Rhône-Alpes connaissent une progression du chiffre d’affaires de + 2,9 % comparée au troisième trimestre 2016 venant après une progression modérée de + 1,6 % au deuxième trimestre 2017, et permettant de retrouver un niveau proche du premier trimestre (+ 3,4 %).

    Cette bonne performance mérite d’être resituée dans le temps et dans l’espace. Ainsi, la croissance de + 2,9 % se situe au-dessus du taux moyen glissant des quatre derniers trimestres (+ 2,3 %) ; par ailleurs, la performance des TPE et PME de Rhône-Alpes est supérieure à la croissance observée au niveau national (+ 2%) dans ces entreprises.

    Ce constat, souvent formulé depuis la création du baromètre, illustre le dynamisme des TPE et PME de la Région Rhône-Alpes conforté par le sensible redémarrage des investissements qui se confirme avec une progression de + 10,9 %.

    Evolution de l’activité au troisième trimestre 2017

    Analyse sectorielle :

    L’analyse par secteur d’activité montre que la bonne performance observée au niveau de l’activité bénéficie à l’ensemble des secteurs ayant un poids significatif dans l’économie rhônalpine. Ainsi les secteurs des services administratifs et des activités spécialisées, scientifiques et techniques connaissent une progression sensible par rapport au trimestre précédent qui marquait un infléchissement. Elles surperforment par rapport au niveau

    national en affichant une progression se situant + 1,5 points au-dessus des indicateurs nationaux.

    Le secteur du transport et entreposage confirme son dynamisme avec une croissance du chiffre d’affaires de + 5,4 %. Ce constat rejoint l’éclairage des enquêtes mensuelles de conjoncture réalisées par la Banque de France qui relevait dans le secteur du transport et de l’entreprosage une activité globalement satisfaisante dans le prolongement des mois précédents, alimentée par une demande maintenue à un niveau correct.

    De même, la progression modérée (+ 1,9 %) de l’activité du secteur de l’hébergement et de la restauration est à mettre en relation avec les enquêtes mensuelles de la Banque de France qui relèvent en Rhône-Alpes un comportement satisfaisant du tourisme d’affaires et de la restauration contrecarré par la diminution du nombre de vacanciers qui pèse sur le tourisme de loisir. Par contre, il convient de relever la confirmation de l’infléchissement marqué du secteur de l’information et de la communication dont l’activité ne progresse que de 1,7 % venant après une croissance de 8,7 % et de 4,4 % pour le premier et le deuxième trimestre.

    Analyse géographie :

    L’analyse par zone géographique fait ressortir la bonne performance des départements de la Loire (+ 4,3 %), de l’Ardèche (+ 4,2 %), et du Rhône (+ 3,7 %). Ainsi, le Rhône corrige la faible progression du trimestre précédent et confirme la prudence qu’il convenait d’avoir dans l’interprétation des données du deuxième trimestre. Les départements savoyards ont un niveau de performance inférieur à la moyenne de la Région Rhône-Alpes alors que depuis la création du baromètre ces deux départements se sont généralement caractérisés par leur dynamisme.

    Analyse par taille :

    L’analyse par taille (4 tranches de chiffre d’affaires) infirme la tendance négative observée au niveau des TPE de petite taille alors que, depuis la création du baromètre, ces entreprises se caractérisent par une croissance inférieure aux PME les plus grandes. L’écart lié à la taille se réduit contribuant à l’homogénéité des comportements des TPE et PME de la Région Rhône-Alpes.

    Croisement des indicateurs :

    Le croisement des évolutions observées au niveau des secteurs et des départements fait apparaître une disparité des dynamiques sectorielles selon les départements. Ainsi, dans le secteur des services administratifs, bien que la croissance soit observée sur l’ensemble des départements, elle n’en demeure pas moins particulièrement marquée en Ardèche (+ 8,4 %), dans la Loire (+ 6,4 %) et dans le Rhône (+ 5,5 %) contribuant ainsi à la bonne performance des trois départements soulignée lors de l’analyse par zone géographique. Le même phénomène est observé dans le secteur du commerce pour ces trois départements. Par contre, le dynamisme du secteur du transport et de l’entreposage est géographiquement homogène et observé dans l’ensemble des départements.

    Evolution de l’investissement au troisième trimestre 2017

    Au niveau des investissements, le troisième trimestre permet de confirmer le redémarrage vigoureux observé en début d’année. Ainsi, après une progression de 7,4 % au premier trimestre et de 4,4 % au second trimestre, les dépenses d’investissements progressent de 10,9 % au troisième trimestre. Ce dernier chiffre laisse penser que la pression exercée par la croissance de l’activité s’est avérée plus forte que la disparition de l’avantage fiscal attaché au dispositif de suramortissement des investissements productifs. Par ailleurs, le redémarrage de l’investissement traduit une confiance dans l’avenir. L’indicateur Fiducial qui mesure la confiance des dirigeants de TPE dans le climat des affaires révélait qu’au troisième trimestre, une majorité de dirigeants (60 %) se montrait optimiste, l’indicateur s’étant amélioré de + 14 points en un trimestre.

    Conclusion

    La période post-électorale du troisième trimestre 2017 aura donc été propice à l’activité des TPE et PME de la région Rhône-Alpes avec une hausse de + 2,9% et plus encore à l’investissement avec une progression sans équivalent depuis la création du baromètre de + 10,9% par rapport au troisième trimestre 2016.

    Si le taux moyen glissant sur 12 mois de l’activité retrouve son niveau moyen de + 2,3%, c’est donc surtout au niveau de l’investissement que l’année 2017 bat chaque trimestre un nouveau record affiché désormais à + 7,2% en lien avec la confiance retrouvée d’une majorité de dirigeants. Le niveau d’investissement reste certes en valeur traditionnellement plus faible au troisième trimestre avec cette année 95 millions d’euros cumulés pour 9 900 entreprises, soit un investissement total inférieur d’un peu moins de 20% par rapport au trimestre précédent, en lien avec le ralentissement économique estival du mois d’août.

    Tous les départements ont bénéficié de cette embellie, le Rhône ayant retrouvé sa place parmi le trio de tête avec l’Ardèche et la Loire au cours de ce trimestre. A noter enfin qu’un nouveau record de croissance d’activité sectorielle a également été atteint ce troisième trimestre avec + 11,7 % pour la production et distribution d’eau qui confirme sa forte croissance d’activité des 12 derniers mois (+10,3%).

     

    POUR ALLER PLUS LOIN :

    Image PME, qu’est-ce que c’est ?

    Image PME est née de la volonté de l’Ordre des experts-comptables d’optimiser l’utilisation de la base Statexpert et de renforcer encore la participation des experts-comptables au débat économique.

    Concrètement, Image PME est un outil de mesure et d’analyse de l’activité des TPE-PME qui met à disposition des différents acteurs de la vie économique des indicateurs mensuels d’activité, de gestion et d’emploi des PME sur un site internet, et demain une application mobile. Autrement dit, des informations précieuses sur le chiffre d’affaires, l’investissement et l’emploi des PME Françaises. Autant de données qu’il est possible de décliner par secteur d’activité et/ou par région.

    http://www.imagepme.fr/

    http://www.rhonealpes.experts-comptables.fr