Pyramide aux couleurs de la Biennale de Lyon

    Pyramide aux couleurs de la Biennale de Lyon

    Pyramide aux couleurs de la Biennale de Lyon

    Pyramide visite les « Mondes Flottants » poétiques et déstabilisants, et s’habille aux couleurs de la biennale de Lyon !

    Pendant plusieurs mois, Lyon devient la capitale mondiale de l’art contemporain. Plus de 50 artistes du monde entier viennent donner leur vision des « Mondes Flottants », le thème de cette 14e édition de la Biennale, choisi par la commissaire d’exposition Emma Lavigne. 5 lieux emblématiques invitent le grand public à découvrir ces œuvres. Poétiques, déstabilisantes, mouvantes, flottantes.

    pyramide-et-les-mondes-flottants

    Découvrez les œuvres de 4 artistes lyonnais dans le cabinet :

    – Manon Molesti réinterprète deux photographies prises au parc de la Tête d’Or. En juxtaposant les deux images, elle rompt les limites entre monde terrestre et aquatique pour aboutir à une oeuvre résolument aérienne. Des poissons flottants dans l’espace de la serre où la nature foisonnante se transforme en mousse et flore aquatique.

    – L’oeuvre de Jérôme Hémain n’est composée que de peinture. Cette série évoque de douces et subtiles ondulations des vagues grâce au procédé technique du peintre.

    – Sylvain Rouvier s’intéresse à l’image créée par les reflets des flaques d’eau : une vision du monde inversée. Saurez-vous reconnaître les lieux et bâtiments de la ville de Lyon ?

    – Charlotte Busschaërt a pour prédilection la photographie des paysages urbains. Sa démarche artistique: valoriser les architectures grâce à un fond neutre qui permet de se concentrer uniquement sur le bâtiment et non sur son environnement. Les façades semblent alors légères, volatiles, comme si elles flottaient dans les airs.

    pyramide-et-la-biennale-de-lyon