noun_Callback_1984110 Created with Sketch.

Port du masque obligatoire, qu’en est-il pour les entreprises ?

Depuis le 20 juillet 2020, le port du masque est obligatoire dans les commerces, les marchés couverts, les administrations et les banques.

Quelles sont les règles ?

Afin de freiner la propagation du virus, le gouvernement a décidé de rendre obligatoire le port du masque dans les endroits publics clos. Il faut désormais porter un masque chirurgical ou en tissu, dans les magasins, les marchés couverts, les centres commerciaux, les administrations et les banques.

Cette mesure s’appliquait déjà dans les transports en communs et dans les établissements recevant du public comme les cinémas, les salles de spectacle, les bars, les restaurants, les hôtels, les salles de sport ou les musées.

À compter du 20 juillet 2020, toute personne de 11 ans et plus doit porter un masque dans les lieux publics clos, en complément de l’application des gestes barrières. Le non-respect de cette mesure peut être sanctionnée par une amende de 135 €.

Quels sont les lieux concernés ?

De nouveaux lieux publics sont concernés par le port du masque obligatoire

Mais alors qu’en est-il pour les entreprises ?

Les entreprises ne sont pas concernées par cette nouvelle mesure, mais les gestes barrières et la distanciation physique s’appliquent toujours. 

En effet, le protocole sanitaire déjà en place reste en vigueur (le masque n’est pas obligatoire tant qu’on peut respecter 1 mètre de distance).

Le Décret élargit certes le champ des entités concernées par l’obligation de porter systématiquement un masque mais ne le généralise pas partout (« Décret n° 2020-884 du 17 juillet 2020 modifiant le décret n° 2020-860 du 10 juillet 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans les territoires sortis de l’état d’urgence sanitaire et dans ceux où il a été prorogé« , publié au JO du 18 juillet 2020).

Des règles simples à respecter